02/10/2014

Utilisation des réseaux sociaux en EADSI-Outils, méthodes et techniques par Jérôme Martin

Voici quelques éléments de prospective sur les pratiques de sensibilisation et de mobilisation à partir des réseaux sociaux. Merci de partager vos propres initiatives ou expériences que vous auriez repérées?

Vine: un réseau social et une application sur smartphone pour réaliser des vidéos dans la contrainte de 6s. L'Utilisation d'ONG de Vine dan sle cadre de campagne de sensibilisation notamment par ONU Femmes, Geen Peace Etats-Unis et Shelter England. Voir leurs initiatives Ici En allant sur l'onglet à gauche /ONG SUR VINE


L'appli de dating (site de rencontres) Tinder utilisée par Amnesty International pour sensibiliser à la condition des femmes, qui n’ont pas toujours le choix de leur conjoint.


"Tinder avec déjà plus de 750 millions d’utilisateurs à travers le monde, il y aurait près de 10 millions de rencontres qui s’effectueraient chaque jour. Un beau record qui prouve que quand on a le choix, ça peut marcher. Et c’est justement cette notion de choix qu’Amnesty International a décidé d’utiliser pour sa nouvelle campagne. A l’occasion du 8 mars et pour sensibiliser à la condition des femmes, qui n’ont pas toujours le choix de leur conjoint, Amnesty a collaboré avec l’agence  Circul8 pour créer un profil sur Tinder en postant des photos qui reprennent son idée de base : on a pas toujours le choix."[Suite de l'article]


Une utilisation intelligente du réseau social Instagram et la campagne #MealforShare


"Cette campagne, nommée Meal For Share, se déroule en deux étapes. Dans un premier temps, des faux comptes Instagram ont été créés afin de partager des photos de personnes vivant dans la misère, partageant de la même façon que n'importe qui les plats qu'ils mangent (aliments moisis, nourriture récupérée...). Dans un second temps, le site web mealforshare.com a été mis en place pour mettre en évidence toutes ces photos partagées avec le hashtag  MealForShare. Les internautes ont alors la possibilité d'acheter ces plats afin de reverser des fonds aux familles en détresse. Une belle opération de sensibilisation qui détourne de manière intelligente Instagram". [Suite de l'article]


De nombreuses Appropriation des clips Happy
Happy in Cotonou
Happy in Bordeaux
Happy in Coimbatore (south india)

 

Jérôme Martin

28/04/2014

Mobilisation Online, ça marche! Passez au travaux pratiques...

Pour info et convaincre les plus septiques, le Magazine Challenges...a titré un article très intéressant sur les 10 pétitions qui ont fait reculer des entreprises...

Moins de 100 jours pour peser en faveur d'une taxe européenne sur les transactions financières en mobilisant 1 000 000 de signatures. Un défi de taille, à gagner ensemble.

Oxfam sera t-elle dans le top ten de Challenges de l'année? L'ONG internationale se mobilise : "En 2011, nous avons été près de 500 000 à demander qu’une taxe européenne sur les transactions financières soit mise en place. Onze pays, dont la France, nous ont entendus et négocient aujourd’hui pour aboutir à une taxe avant les élections européennes de mai prochainVictoire ? Pas encore !

Oxfam-Robin-Hood-Tax-610x250.jpg

Le lobby des banques se démène pour remettre en cause la taxe et les États semblent avoir oublié qu'elle doit contribuer en priorité à financer la solidarité internationale, afin d'aider les populations les plus vulnérables de la planète. Oublié le changement climatique, adieu la lutte contre l’extrême pauvreté… Et surtout, ces pays veulent faire de la taxe une véritable passoire, épargnant les transactions les plus spéculatives[...]" Lire la suite!

Face à l'enjeu, une campagne Online efficace qui réunit Clémence Poésy, Andrew Lincoln (Walking dead) et Bill Nighy en stars de la finance lors d'un plateau tv en 2024, dix ans après la mise en place de la taxe!

Déjà près de 700 000 signatures...

Bientôt la vôtre?

 

 

Mais encore:

Solidarité 2.0 et Mobilisation Online, vers de nouvelles pratiques de collecte et de sensibilisation?

Jérôme Martin

02/03/2014

L'ONG Aid For Aid a besoin de vous!

"The Samaritans" est la première série satirique sur le monde de l'humanitaire. Le théâtre de cette série TV, le siège local d'une ONG Internationale, Aid for Aid, une ONG qui ne fait...rien! Une sorte de The Office entièrement produite au Kenya créée par Hussein Kurji.

 

Samaritans EP01 Clip from Xeinium Productions on Vimeo.

Hussein Kurji, créateur de la série partage son ambition: "Nous avons créé la première fiction satirique kényane et nous sommes très heureux de l’intérêt qu’elle a suscité jusqu’ici. Nous voulons créer un produit local pour un marché international et nous espérons trouver à l’échelon mondial des partenaires et des réseaux prêts à collaborer avec nous dans cette aventure.

J’aimerais aller aussi loin que possible. Nous savons que nous critiquons une "grosse machine" et nous ne pensons pas tout changer du jour au lendemain. Mais nous aimerions instaurer un dialogue pour que les gens puissent réfléchir et s’exprimer sur les contextes dans lesquels l’aide est efficace et sur les mesures à prendre vis-à-vis des associations qui ne marchent pas. Nous comptons également dépasser le sujet des ONG pour aborder des problèmes liés au développement international."

Source "Les pieds Nickelés de l'humanitaire" de Caithin Chandler-Publié dans le Courrier International.

Quel accueil réservera le milieu humanitaire (plus familier de l'humour cynique) à cette série satirique venue du Kenya? Sans doute déjà en discussion sur les groupes Facebook d'humanitaires tels que "Ce qu'un humanitaire ne dit..." ou  "les Rois du Pet Troll Humanitaires"...

 

Jérôme Martin

30/08/2013

"Les réseaux sociaux sont-ils vecteurs de violence?"

"Plus de sécurité nationale, c’est moins de liberté sur Internet". D'accord ou pas d'accord?

Lafi Bala, Forum des débats sur le bien commun, Université de Montpellier2 et Intactile co-organisent une rencontre sciences-société, en présence du doctorant Ronan MacDubhghaill. Le RDV est le 17 juillet 2013, à 20h sous l'arbre du carré du Roi à Montpellier

FOND DU PORTAIL.jpg


Cette rencontre originale s'inscrit dans des travaux de recherche action visant à expérimenter des protocoles de débat et dialogue entre scientifiques et citoyens...Elle se déroulera dans l'espace public. Nous débutterons tout d'abord en donnant la parole aux personnes qui se seront déplacées... Alors à ce soir! Si vous n'êtes pas disponibles vous aurez la possiblité de suivre et de contribuer à notre réflexion collective scientifiques-citoyens en commentant l'affirmation suivante, D'accord ou Pas d'accord? Rdv sur le fil de commentaire, pour partager arguments, exemples, ressources...

"Plus de sécurité nationale, c’est moins de libertés sur Internet"


Selon Mr Ronan MacDubhghaill, " Aujourd’hui en Europe, beaucoup d’attention est portée à «l’auto-radicalisation», en particulier aux terroristes islamistes qui «s’auto-radicalise» en utilisant Internet. La pensée dominante est que la quasi totalité des terroristes de l’Europe actuelle est musulmane. Toutefois, si nous consultons les «données statistiques» sur le terrorisme fournies par Europol, nous nous rendons compte que dans les 5 dernières années, il n’a jamais représenté plus de 1% (qui tend plutôt vers 0) de tous les attentats tentés et réalisés. Est-il possible alors que cette stigmatisation des musulmans soit elle-même un facteur majeur dans la marginalisation et la radicalisation?" ....

En savoir plus:
contact@forum-debats.fr

Voir et entendre ailleurs, plus loin:


Les relations entre jeunes et médias: quels dangers ou opportunités éducatives? Eclairages de Sophie Jehel

"Pour que jeunesse se passe...sans trop de casse". Article de Ronan MacDubhghaill, sur le site Europa-2011

Un vrai/Info, citoyens face aux médias...

Solidays 2012- Forum Café "Liberté, égalité, Face Book..""!""ou""?""

Les relations entre jeunes et médias: quels dangers ou opportunités éducatives? Eclairages de Sophie Jehel

Jérôme Martin

18/07/2013

Tous coproducteurs de luttes contre la pauvreté et de solidarités internationales? Le défi des amis de Prakti.

Bravo! Le défi réussit des amis de Prakti! La campagne de collecte lancée sur KissKissBankbank a mobilsé 247 Kissbanker et les 15000 euros escomptés!!!!

Je les invite à partager leur joie, leurs motivation et leurs expérience de co-financeur d'outils de solidarité internationale, en rejoingnat le fil de commentaires ci dessous!


Depuis 2008, Prakti fabrique et distribue des foyers améliorés qui changent radicalement le quotidien des 3 milliards de personnes pauvres qui dépendent du charbon ou du bois pour cuisiner. Mais ces fours sont encore trop chers pour les familles les plus dans le besoin..

"Ces foyers de cuissons dégagent jusqu'à 90% en moins de fumées toxiques dans les habitats et consomment jusqu’à 70% de combustibles en moins que les fours "3 pierres" ou en briques utilisés habituellement pour cuisiner. Pour ces femmes, cela signifie plus d'intérieurs enfumés, une collecte du bois facilitée et des économies pour le foyer ! (...lire la suite)

happy-lady1.jpg

Utilisatrice d'un foyer amélioré Prakti/Crédit photo: les amis de Prakti

"Les enjeux sont énormes : dans les pays les plus pauvres, les maladies respiratoires sont la deuxième cause de mortalité, l’achat de combustibles (bois et charbon) représente jusque 40% des dépenses des ménages, tandis que la destruction des forêts et la pauvreté augmentent de paire."- Source : Les amis de Prakti -

global-burden-of-disease1.jpg

Foyers traditionnels/Crédit photo: les amis de Prakti

Les fours jusqu'à présent développés par Prakti sont principalement achetés par des petits commerçants de rues ou des cantines scolaires. Mais pour les familles les plus démunies des camps de réfugiés ou des bidonvilles de Port-au-Prince ou de Kinshasa, ces fours sont encore trop chers. Or ce sont ces mêmes familles qui ont le plus besoin de réaliser des économies sur leurs dépenses.

cooks-at-stove-line-up1.jpg

Les fours Prakti utilisés dans un cuisine scolaire/Crédit photo: les amis de Prakti

C’est pour répondre à cette problématique que Prakti souhaite concevoir un nouveau four : le Nano Prakti. Et c'est pour lui, ci dessous, que les amis de Prakti lancent une mobilisation de fonds participative.

Prakti 2.jpeg

Crédit photo: les amis de Prakti

Les amis (nombreux) de Prakti et Mouhsine Serrari, avec lesquels ...on ne semble pas s'ennuyer...

Prakti.jpeg

Les amis de Prakti au festival Alter Eco 2013

Rencontre avec Mouhsine Serrar, entrepreneur de changement...et membre du Unreasonable Institute

Docteur, fondateur et directeur de Prakti Design. Mouhsine est né au Maroc, où il est devenu ingénieur, spécialisé dans la mécanique. Il a travaillé dans le design de produits pour des entreprises technologiques multinationales pendant plus de 10 ans. Depuis il a découvert en quoi son métier d’ingénieur pouvait vraiment changer le monde : l’invention de fours propres et économes en énergie pour les cuisiniers les plus pauvres du monde. Il y a 3 ans, il lança « Prakti Lab », une entreprise sociale localisée à Pondichéry en Inde, qui a déjà vendu plus de 10000 fours dans le monde et reçu de nombreux prix (meilleur impact social à la GSVC 2011, international à Convergences 2015 en 2012)".

Aller plus loin:

Vers de nouvelles pratiques de financement de projets et d'initiatives de solidarité internationale?

Diaporama par de l'Express :Prakti Design: des fours innovants pour les plus démunis

Jérôme Martin

14/04/2013

Vers de nouvelles pratiques de financement de projets et d'initiatives de solidarité internationale?

Le crowdfunding ou littéralement "financement par la foule"...des nouvelles plate-formes de collecte d'argent, leurs slogans et de nouvelles promesses?...Ulule et "donnez vie aux bonnes idées", Babeldoor ou "Financement communautaire et solidaire de projets", KissKissBankBank: "Maison de créativité"...Tribu Solidaire: "le réseau de celles et ceux qui s'engagent auprès des associations".

De nouvelles plate-formes pour vous aider à financer vos projets via les réseaux sociaux, vers un "financement participatif"...un nouveau pléonasme? Disons que "tri sélectif" et "démocratie participative" restent en tête du podium... Disons plutôt une réelle opportunité, puisque le WEB 2.0 nous permet d'être tous éditeurs de contenus, si on s'en saisit.

Par définition faire appel à la générosité publique c'est suciter une participation...certe, une générosité qui conduit la main vers le porte monaie, une générosité qui réduit la main de celui qui donne au dessus de celle qui reçoit...Le refus de la générosité c'est la reconnaissance de la solidarité comme outil de transformation sociale, créer des liens dans un monde interdépendant, c'est tenter de transformer des histoires personnelles en forces collectives de changements. Ces nouveaux outils ont-ils la capacité de se mettre au service de cette ambition?

Une nouvelle opportunité pour financer les projets de solidarité internationale? Une opportunité de revisiter les relations entre donateurs et porteurs de projets? Je décide de m'y intéresser et puisque ça a marché pour la réalisation d'une initiative artistique des plus...originale: HAGl!!! Pourquoi, pas!

Le résumé ,ci-dessous, d'une soirée organisée par la coopérative Illussion et Macadam de Montpellier, qui a fait tomber bon nombre des idées courtes que je pouvais avoir sur ces nouveaux outils de "financement participatif" et sur les intentions de ses entrepreneurs de la collecte.

SP98#3 Crowdfunding from illusion & macadam on Vimeo.

Suite à ce rdv, je fais connaissance avec Céline, Sébastian, bientôt Sara et la Tribu Solidaire! On dialogue. La spécificité de la Tribu Solidaire c'est de s'adresser aux associations là où les autres plate-formes promeuvent en majorité des projets individuels souvent artistiques, solidaires, journalistiques ou éducatifs... comme  "Les petites oreilles du monde" financé en partie via Ulule.

Le défi? Financer de façon participative l'action collective: la vie asociative? ou des actions asociatives? Mais aussi, et peut-être amener les associations à structurer des intentions, un message et apprendre à le diffuser sur internet. Je décide de faire partie, à la mesure de mes disponibilités, de cette Tribu Solidaire porteuse d'une aventure...collective! Une interview s'organise, je participe aux tests pour développer l'ergonomie du site...nous cheminons!

tribu solidaire

La même semaine c'est Rémi, le "Community manager" de l'application "Solidaire Ville" sur Face Book qui me contacte! Une initiative originale de micro-dons du CCFD sous forme de serious game... On innove sur le front de la collecte de fonds! Et ailleurs?

Que pensez vous de ses initiatives? J'aimerai reccueillir vos questions ou commentaires? Peut être que certains d'entre vous on déjà expérimenter le financement de leur projet en tout ou en partie sur ces outils? Merci par avance de vos témoignages!

Ccfd Solidaireville Prez Light

Jérôme Martin

Mais aussi :

Pédagogie et financement participatif? Le pari d'un tour du monde des meilleures pratiques pédagogiques...

23/02/2012

FLASH MOB, un outil de sensibilisation et d'éducation au développement et à la solidarité internationale?

Un exemple "réussi" de flash mob organisé par "Testé sur des Humains" de Montréal. Réussi pour moi, car déjà on va au delà du côté "sympa"...et parce que cette mobilisation se déclenche, non pas à heure H "pour le délire" comme souvent dans ce type d'action...mais  sur un élément déclencheur...Pour info il faudra 7 minutes pour qu'une citoyenne anonyme brise l'indifférence générale et généralisée...Je vous laisse découvrir en image!


 

Ici cette action est motivée par une préoccupation environnementale...le message est fort et la mobilisation (impressionnante) est démonstrative...pourquoi pas imaginer une telle action sur des enjeux de solidarité internationale? Comment illustrer d'autres actes et comportements de citoyenneté internationale comme ici dans cette flash mob...Quelles situations pourrions nous imaginer?

L'enjeu pourrait être d'interroger nos modes de mobilisation citoyenneté non pas comme outil de contestation mais comme ici des outils de reconnaissance entre concitoyens et de construction collective...

Ce serait super de partager vos expérience de flash mob ou idée de guet apens citoyen ;-)

 

A très vite!

Jérôme Martin

10/02/2012

Des Marques qui éduquent les enfants pendant que Papa et Maman nettoient les plages sur internet!!!

La marque DOP (l'Oréal) éducatrice depuis 1934!!!! Aujourd'hui l'opération "Adopte un déchet"! Je tombe sur ce lien en marge du site Rue89. Curieux, je joue l'expérience et ... intrigué, je cherche à trouver qui joue la face cachée de l'opération.

enfant prescripteur,écologie,marques,éducation,éthique

L'article de Jean Watin-Augouard "Saga DOP" offre une retrospective très bien documentée de la marque et de sa stratégie marketing...on y apprend comment DOP a éduqué les français et poursuit une mission "pédagoqique" auprès de la société: hygiène corporelle, diversité culturelle..."Saga DOP", un récit flateur pour la marque mais néanmoins très instructif sur les stratégies de marketing et de manipulation de masse. utilisées. Sur cette partition, on peut dire que le fondateur de l'Oréal était visionnaire ou bien inspiré...Des représentants de la marque qui débarquent dans les écoles, concours de mousse, sur les foires, plateaux et spectacles itinérants dans la France entière.

Dans les années 90, le premier à offrir le shampoing de la diversité à base de Karité....aux "tignasses" frissées. Il y a  eu aussi le financement d'oeuvre hmanitaire, bien entendu! Ces marques, ces slogans s'imposent à nous , s'installent dans notre quotidien autant que dans notre imaginaire...deviennent une part de notre environnement.

Ci dessous:  « Logorama », un court-métrage d'animation réalisé par H5, réalisé tel un droit de réponse, sans aucune autorisation des firmes concernées. Logorama est une course poursuite effrénée dans une ville de marques construite sur le modèle urbain américain. L'idée provient d'Hervé de Crécy (le frère d'Etienne, dj), François Allaux et Ludovic Houplain, des graphistes français issus de l'industrie du disque. Ils ont souhaité mettre en vie tous les logos et marques qui constituent notre univers...

 

Video - Logorama en francais

 

Le web: un vaste terrain ...pour y montrer, partager des créations originales..mais aussi et pour certains ,pour y créer : de l'intercativité, de la participation, on  y développe des communautés...de nouvelles écritures émergent aux temps des nouveaux médias: POM, Webdocumentaires, "jeux sérieux vidéos"...le marketing n'est pas en reste.

Aujourd'hui la marque "éducatrice" (citée précédement) vous propose d'adopter des déchets avec le site "Adopter un déchet"! Toujours à la pointe de l'innovation, elle se positionne sur deux créneaux porteurs et non sans compétence: le web participatif et la vague verte! Le principe est simple, Vous adopter des déchets  sur une plage virtuelle et en fonction de la participation des internautes la marque s'engage à financer le nettoyage d'une vraie plage! Pour chaque kilo adopté la marque finance le rammassage d'un kilo de déchet dans la réalité en partenariat avec une collectivité terrtoriale!

 

adopter un déchet.jpg

 

Extrait du réglement du défi:

[...] "ARTICLE 2 : DESCRIPTION DE L’OPERATION :
Lascad (agence de distribution de l'OREAL) organise l’Opération « Adopte un Déchet » sur Internet pour le compte de sa marque DOP et notamment sa gamme Dop Nature, consistant à proposer aux internautes d’adopter virtuellement des déchets sur le site www.adopteundechet.com. Cette Opération a pour objectif de participer financièrement à une opération de ramassage de déchets organisée et mise en œuvre par la Communauté des communes d’Oléron. Ainsi, en fonction de la participation des internautes à l’Opération, Lascad s’engage à reverser à la Communauté des communes d’Oléron la somme de dix mille euros (10 000€) maximum." [...] lire la suite du réglement
.

 

Le site minute Buzz commente l'initiative:  [...] des mignons-déchets sont proposés aux internautes qui peuvent adopter une vieille pile, un verre en plastique, un mégot de cigarette, un bidon, des bouteilles ou sacs en plastique[...] Ah bé par contre on n'a pas de gel douche..pourtant présent sur la photo!!! [...] Il s'agit ensuite de donner un nom à son déchet et d'annoncer la nouvelle de l'adoption de sa nouvelle progéniture sur Facebook [...] Conclusion : "Un geste pour la planète et une campagne de sensibilisation pleine d'humour, la stratégie de Dop n'est pas à mettre à la poubelle !"


Pas tout à fait convaincu pour ma part des intentions du messages!

"La pollution expliquée par les pollueurs"...

Marketing citoyen? Marque éducatrice!!! Marque au chevet des collectivités territoriales...L'initiative n'est pas bien méchante, voir rigolote. J'aimerai recueillir vos avis? En partage ma réflexion d'éducateur et d'artisan...de changement

Le parti pris c'est de ne traiter qu'une partie du problème, la plus visible...les  conséquences. C'est bien plus facile de faire adopter cad adhérer à une opération de nettoyage que d'amener nos concitoyens à se responsabiliser non pas dans la gestion des conséquences mais sur les causes, sur nos comportements de consommateur...parler une fois de plus de gestion plutôt que de prévention des déchets...

Le seul changement attendu ici est de vous  faire "membre" de la marque, de vous faire acheter CE produit...nature, siouplait! Mais...ces marques ne font-elles pas aussi partie du problème?

Pour ma part je préfére transmettre les outils d'analyse et de critique. Par exemple décooder la publicité qui revendique le pouvoir et le droit de guider nos comportements, réflechir à la nécessité  de l'emballage de nos achats .. .

Je cherche à éduquer au choix....Je cherche à réléver  la réflexion des participants lorsque je me retrouve devant des élèves. Je pose mes valises militantes à l'entrée de la classe là où des commerciaux zélés chaussent leur éthique...à chacun ses intentions, sa posture!

Nous n'avons pas les mêmes...et ce n'est pas une petite différence!

Un exemple! Le document pédagogique "Le Monde Zoé" mise en place en novembre 2006 pour promouvoir une juste vision de la mondialisation...co-réalisé par le ministère de l'économie et de finances, l'Education Nationale en partenariat avec Sciences Politiques Paris... en réaction et droit de réponse, les associations: RITIMO, Strating Block et le CCFD (association d'éducation au développement et à la solidarité internationale) ont édité "L'autre monde de Zoé".

Un artcile de Anne Mascret, publié dans Le Monde de l'éducation, en 2007, titrait  "La Polution expliquée par les pollueurs" [pdf-première partie][pdf-seconde partie de l'articlede Anne Mascret]... [...] des entreprises dont la production contribue à la dégradation de l'environnement, diffusent dans les établissements scolaires: mallettes pédagogiques pour sensibiliser les enfants à l'écologie. Quel usage en faire?"

Je refuse la stratégie qui réduit l'enfant à un prescripteur de comportement d'achat...que ce soit pour un shampoing, ou d'ailleurs pour un paquet de café issu du commerce équitable ou BIO...mon travail c'est autre chose que de faire adhérer à des slogans, des raccourcis, des poncifs qui endorment...Je préfère réveiller et dialoguer avec...,comprendre chacun avant d'expliquer...

En revanche j'apprécie la stratégie web de l'opération basée sur la participation des internautes, la forme de partenariat avec une collectivité territoriale, l'humour de la démarche et le rayonnement assuré via face book qui donne écho (ben oui quand on a fait un truc bien il faut que les copains le sache!), une efficacité redoutable qui pourrait nous inspirer pour d'autres desseins de société...

Une autre forme de mobilisation et de participation citoyenne dans la vie réelle autour d'enjeux environnementaux très innovante sous forme de Flash Mob!!! A découvrir et à partager.

Bon moi, je retourne à ma savonnette...rêver sous ma douche, qu'un jour, il y aura ces même talents de la communication et des esprits aussi créatifs qui se mettront au service d'enjeux sociaux et à la hauteur de l'exigence éthique des défis de demain...plutôt qu'au service de l'argent...

Ailleurs sur le web:

Analyse critique de Publicités récentes par L'Alliance pour la Planète

Jérôme Martin